jeudi 4 février 2016

Le no-poo, ou comment je n'ai pas utilisé de shampooing depuis 2 mois





Le No-poo (comprenez "sans shampooing"), au début j'étais sceptique. Le principe d'abandonner le shampooing pour d'autres méthodes de lavage plus douces me plaisait mais j'avais tout de même un doute sur l'efficacité de la chose. Mes cheveux sont secs et bouclés au naturel, mais pas le genre de boucles souples et disciplinées dont je rêve. Des boucles fofolles, tantôt tire-bouchon tantôt anglaises, que je mate comme je peux avec toutes sortes de fers. Et mes mèches en ont souffert, brulées et desséchées par la chaleur. Bien que je soit passé à une routine naturelle depuis quelques années, je sentais que ce n'était pas suffisant pour mes cheveux, en vrai manque de soin. Je me suis alors intéressée de plus près au no-poo, la méthode idéale dans mon cas étant de laver mes cheveux avec de l'après-shampooing uniquement (sachant qu'il existe plusieurs variantes du no-poo, comme utiliser du bicarbonate de soude par exemple), l'idée étant que les après-shampooing contiennent eux aussi des agents lavants, en quantité idéale pour nettoyer la chevelure sans lui causer de dommages. J'ai donc testé un jour sous la douche, le shampooing tout de même à portée de main, au cas où. Mais à ma grande surprise, au moment de rincer l'après-shampooing, mes cheveux grinçaient bien sous les doigts, ils étaient propres et légers, hydratés et nourris. J'étais conquise!


Depuis décembre donc, je n'ai pas utilisé de shampooing. Mes cheveux sont brillants, nourris, soignés. Ils n'ont jamais été aussi doux et brillants! Ils ne sont pas alourdis par l'après-shampooing, ils ne sont pas sales. Peut être qu'un jour je trouverais qu'ils ont besoin d'un nettoyage plus "intense", et quand cela arrivera, je testerais sans doute un masque purifiant à l'argile repéré sur Pinterest (dont je vous ferais sans doute un article ici), mais d'ici là, je me contente d'un seul produit dans ma routine capillaire.

Comment je procède :

Au début de ma douche, les cheveux bien mouillés, j'applique une grosse quantité d'après-shampooing d'abord aux racines, en massant bien le crâne, sans oublier un seul endroit. Puis je fais descendre le produit sur les longueurs et pointes, j'en rajoute si nécessaire. Je laisse poser le temps de laver le reste de ma personne. Quand je suis prête à rincer, je passe d'abord rapidement la tête sous le jet et masse à nouveau pour émulsionner le tout, pour bien décoller les racines et les saletés. Et enfin je rince, minutieusement le crâne et les racines, un peu moins minutieusement les longueurs et les pointes (un peu de produit restant fait office de soin).

J'utilise en ce moment un après-shampooing lissant de la marque Acure, idéal pour les cheveux secs.  

http://eu.iherb.com/acure-organics-straightening-conditioner-brazilian-keratin-coconut-water-marula-oil-8-fl-oz-235-ml/64418?rcode=vhk019


Mes conseils en plus :

Si vous voulez tenter l'expérience, utilisez IMPÉRATIVEMENT un produit sans silicones, au risque de vous retrouver avec les cheveux sales et gras dès la sortie de la douche. Mais de toutes façons, une routine sans silicones est essentielle pour la bonne santé de votre chevelure.

N'hésitez pas à être TRÈS généreuse avec la dose d'après-shampooing! Il en faut suffisamment pour recouvrir chaque cheveux de la racine à la pointe bien que ça ne mousse pas. Oui ça fait beaucoup de produit, mais on économise sur le shampooing.

Bien masser. Comme dit précédemment, le produit ne mousse pas, il est donc plus délicat d'en mettre partout. Et le pouvoir lavant sera amélioré par le massage. De toutes façons un bon massage crânien est très agréable et bénéfique pour la pousse des cheveux!

Alors, seriez-vous prête à tenter l'expérience du no-poo?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi un petit mot!...