vendredi 17 juin 2016

Vides-greniers, mes trucs et astuces

Depuis que je suis petite, la belle saison est synonyme de vide-grenier. Mes parents m'ont habituée à ces longues journées à arpenter des ruelles ou des champs, souvent en plein soleil, à la recherche de la bonne affaire, de l'objet d'occasion en bon état et pas cher. Maintenant que je suis adulte, je n'ai pas perdu ce goût de la chine, et mes beaux-parents, grands collectionneurs dans l'âme, qui n'hésitent pas à enchaîner les brocantes même à plus d'une heure de route les unes des autres, nous emmènent parfois mon Chéri et moi pour une journée marathon épuisante mais souvent pleine de trouvailles.

J'aime les objets anciens, la belle vaisselle d'époque, ainsi que les curiosités naturelles telles que les papillons encadrés et les minéraux. Mais je sais aussi apprécier une paire de Louboutin quasi neuve à 80€, les livres de cuisine à 3 francs 6 sous, et les gadgets déco improbables. Les vide-greniers proposent tout ça et plus encore.

De toutes ces escapades, j'ai tiré quelques leçons et astuces que je viens partager avec vous dans cet article.



Les indispensables à prévoir :

     * De l'eau, à laisser dans le coffre au frais dans une glacière, avec également une boisson plus sucrée pour pouvoir reprendre quelques forces sans avoir à payer 3€ pour une canette sur place.

     * De l'écran solaire, à appliquer même si le temps est couvert et le vent frais. Le soleil tape méchamment même à travers les nuages... J'en ai un mini tube de la marque Alba Botanica en permanence dans mon sac, au cas où.

     * Chapeau et lunettes de soleil, toujours pour se protéger du soleil.

     * De la monnaie, très important pour pouvoir négocier.

     * Quelques sacs en plastique, car certains vendeurs n'y pensent pas et il n'est pas facile de chiner les mains pleines...

     * Des lingettes rafraichissante.

     * Et enfin, des chaussures qui ne craignent pas et qui sont confortables. Routes, chemins, ou carrément champs, les lieux sont divers et pas toujours très praticables.

L'organisation :

Les vide-greniers comment tôt le matin (vers 8h en général) et finissent en fin d'après-midi. Alors pour en profiter le mieux, 3 options sont possibles, selon vos envies et besoins.

     * Arriver le matin permets de trouver les plus belles pièces, mais les marges de négociation sont réduites... Et bien oui, le vendeur a encore toute la journée pour vendre, il ne laissera donc pas sa marchandise pour une bouchée de pain.

     * Si la foule vous rebute, l'idéal est de chiner entre 12h et 14h, au moment où les gens sont chez eux pour déjeuner. A cette heure-ci vous serez tranquilles!

     * Enfin, pour les amateurs de bonnes affaires, l'après-midi est parfait! Les vendeurs commencent à se lasser, les acheteurs se raréfient, c'est le bon moment pour négocier les prix.


La négociation :

Ayant été des 2 côtés du stand, je suis déçue de constater que, ce qui est pour moi le pilier de l'achat en vide-grenier, la négociation, se perd beaucoup. En tant que vendeuse dans ce genre de manifestations, quand j'annonce un prix, c'est une première approche. J'attends de la personne en face une contre-proposition. Il faut garder à l'esprit que la négociation est un jeu, dont bien souvent l'acheteur ressort vainqueur sans trop de difficultés. Les vendeurs participent en général non pour se faire de l'argent, mais bien pour se débarrasser de leurs objets. Dans cette optique, partez du principe que le premier prix annoncé est un point de départ, et qu'il y a souvent possibilité de trouver un terrain d'entente...

  Quelques conseils à propos de la négociation
     * Toujours avoir de la monnaie! Si vous arrivez à faire passer un objet de 10€ à 6€, il est délicat ensuite de le payer avec un billet de 10...Et une technique très efficace pour faire baisser le prix d'un article est de vider votre porte-monnaie pour prouver au vendeur que vous n'avez que la somme que vous lui proposez...

     * Ne pas jouer l'indifférence. Les objets en vente sont parfois attachés à de bons souvenirs pour leur propriétaire. Ainsi, si vous trouvez quelque chose qui vous plaît, n'hésitez pas à montrer votre enthousiasme. Les vendeurs sont bien souvent heureux de vendre, même pour peu cher, à une personne qui aimera vraiment l'objet qui aura fait partie de leur vie.

     * En fin de journée, jouez sur le fait que les vendeurs n'ont pas envie de rentrer avec leurs articles. Plus la journée passe, plus les chances de vendre s'amenuisent...

Bref, que vous soyez collectionneur à la recherche d'objets précis ou juste flâneur en quête de surprise et d'air frais, vous trouverez souvent votre bonheur dans un vide-grenier...
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi un petit mot!...